LES MODES DE GARDE ATYPIQUES

 

un projet PLAFE-EQUAL

 

 

1 - Présentation du projet

        2 - Le bilan de la Mutualité Française Ardennes

                3 - La plaquette de présentation de la réalisation du CHRS Voltaire

                        4 - L'analyse du CHRS Voltaire (expérience urbaine sur 6 mois)

                                5 - La fiche de présentation du CHRS Voltaire

                                        6 - L'analyse du Centre social Le Lien (réalisation rurale / semi-rurale)

                                                7 - Les outils d'échange transnationaux sur les bonnes pratiques

                                                        8 - Le book de présentation du Centre Social Le Lien

 

 

1 - Présentation du projet

Retour haut de page

 

Il s'agit, dans le cadre de la lutte contre les discriminations, de rétablir l'égalité homme-femme.

 

Le projet a pour objectifs :

 

    - de permettre la conciliation de la vie privée et de la vie professionnelle pour les personnes soumises à des horaires de travail atypiques ;

    - de mettre en oeuvre des réponses adaptées à la diversité des contraintes professionnelles tout en respectant les enfants ;

    - de proposer un mode de garde innovant et souple qui s'adapte au mieux aux situations des parents et leur facilite l'insertion, la formation ou l'emploi ;

    - offrir un espace de socialisation structurant pour les enfants, en en les maintenant dans leur lieu de vie ;

    - d'accompagner les parents dans leur rôle d'éducateur.

 

 

2 - Le bilan de la Mutualité Française Ardennes - Juin 2007

Retour haut de page

 

SERVICE DE GARDERIE A DOMICILE A HORAIRES ATYPIQUES

Cliquez ici pour ouvrir ou enregistrer le bilan en format PDF (32 pages, 545 Ko)

Introduction

1 – Présentation de l’expérimentation

 

2 – Le contexte

×        Démographie et travail des femmes

×        L’accueil des enfants – état des lieux

 

3 – Les personnes prises en charge

×        Le nombre de bénéficiaires et heures réalisées

×        La répartition par sexe

×        La répartition par tranches d’âge

×        La répartition par tranches horaires

×        La répartition par allocations touchées

×        La répartition par motifs d’intervention

×        La répartition par secteur

×        La répartition par origine (urbain / rural)

 

4 – Les objectifs et perspectives

 

Les annexes

×        Le règlement de fonctionnement du service de garderie signé par les bénéficiaires

×        Le document individuel de prise en charge signé par les bénéficiaires

×        La grille de participation familles CAF

×        Fiche de mission de l’intervenant à domicile

 

INTRODUCTION

 

    Le projet TEPEC (transformer pour l’Egalité des chances), s’inscrivait dans l’accès à l’emploi de groupes défavorisés par la prise en compte des besoins globaux de la personne (en matière de santé, logement …). Cette réflexion émargeait dans la section du Fonds Social Européen et associait plusieurs partenaires internationaux.

    TEPEC concernait, entre autres, une majorité de femmes en difficultés sur le marché de l’emploi, monoparentales, bénéficiaires de l’A.P.I. ou du R.M.I., pour lesquelles l’articulation de la vie familiale, sociale et professionnelle devenait un réel problème par manque de « réponses adaptées » en matière de gardes d’enfants.

 

Ainsi, pour promouvoir une véritable égalité des chances pour les femmes et éviter d’autres exclusions, le C.H.R.S. Voltaire de la Mutualité Française Ardennes et l’A.E.F.T.I., avec le soutien de la Boutique de Gestion, ont mené une réflexion sur l’utilité de créer un lieu d’accueil, à destination des enfants dont l’un ou/et l’autre des parents soit en formation ou en lien avec l’insertion professionnelle, notamment en centre ville. Le projet PLAFE (Promotionner l’Accès des Femmes à l’Emploi) en a permis la réalisation à titre expérimental.

 

 

3 - La plaquette de présentation de la réalisation du CHRS Voltaire

Retour haut de page

 

 

 

4 - L'analyse du CHRS Voltaire

Retour haut de page

 

LES  OBJECTIFS  SPECIFIQUES

 

LES  MODES  DE  GARDE

 

Création   d’un   dispositif   de   mode   de  garde,  fonctionnant   7J / 7J 

et  24h / 24h,    en  zone  urbaine

Garde d’enfants
sur des horaires atypiques

Résumé de l’expérience

 

Ce service assure la prise en charge des enfants à domicile avant 8 h du matin jusqu’à 24 h  et les accompagne dans leur structure d’accueil.

 

Il a été mis en place pour prendre en compte les demandes de garde sur des créneaux horaires non couverts par les dispositifs traditionnels  sur Charleville-Mézières : crèche familiale, halte garderie, assistantes maternelles...

Objectifs du processus

 

permettre la conciliation de la vie privée et de la vie professionnelle pour les personnes soumises à des horaires de travail atypiques

 

mettre en œuvre des réponses adaptées à la diversité des contraintes professionnelles tout en respectant les besoins des enfants

Objectifs du processus

 

proposer un mode de garde innovant et souple qui s’adapte au mieux aux situations des parents et leur facilite l’insertion, la formation ou l’emploi,

 

offrir un espace de socialisation structurant pour les enfants, en les maintenant dans leur lieu de vie,

 

accompagner les parents dans leur rôle d’éducateur.

Résultats et réalisations

 

Mise en place d’une équipe de service agrée constituée de :

 

-  3 T.I.S.F. (Technicienne de l’Intervention      Sociale et Familiale) à 2/3 temps,

 

- 1 responsable (5%) pour la coordination,

 

- 1 directeur (5%) pour la gestion administrative et financière.

Résultats et réalisations

 

Les demandes sont étudiées et évaluées par la responsable.

 

Les interventions sont réalisées en fonction des priorités et en lien avec le réseau local existant.

 

Outre de nombreux appels concernant un conseil, une orientation, les interventions à domicile ont concerné principalement des familles monoparentales.

Facteurs qui ont favorisé l’expérience

 

 - facilité d’agrément pat le Service d’Aide à     Domicile de La Mutualité des Ardennes, au-delà du service existant, mise en place d’une complémentarité d’activités :

Ø adhésion des professionnels au projet,

Ø volonté de La Mutualité à développer,

les services « petite enfance » inexistant,

Ø sécurité de l’emploi et volonté d’innovation,

 

- le soutien important de la Mission Droit des Femmes et    à  l’ Égalité et du Porteur de Projet PLAFE

Facteurs qui ont compliqué l’expérience

-   freins liés à des logiques économiques et des logiques sociales,

chaque institution a ses prérogatives, ses contrats avec des logiques différentes :

Ø C.A.F.  Ø Conseil Général  Ø Ville.

D’où des réponses institutionnelles différentes pour la pérennité financière de l’action :

- difficultés de mise en commun des actions sur un même territoire,

- l’innovation fait peur : elle vient heurter les habitudes et les acquis de certaines structures,

- problème de l’agrément lié à notre structure d’où retard dans la mise en place de l’expérience.

Leçons à tirer

 

Cette expérience a permis de mettre en évidence des problématiques :

-  inadéquation entre l’offre et la demande,

- le travail de communication sur le long terme justifie parfois la pérennité d’une action réalisée à titre expérimental,

- rien n'est acquis : le partenariat existe en théorie mais difficile à mettre en pratique car il existe des logiques différentes alors que l’intérêt principal et commun reste l’aide à la personne, au cœur de nos missions.

SERVICE  de garde à domicile Mutualité des Ardennes

 

Le projet PLAFE "Promotionner l’Accès des Femmes à l’Emploi " a permis de mettre en place à titre expérimental, une des propositions de l’étude, à savoir, la création d’un  " mode de garde atypique ".

Ce service agréé au titre de la Mutualité des Ardennes a débuté le 15 novembre 2006,

il assure la prise en charge des enfants à domicile avant 8h du matin jusqu’à 24h (samedi compris) et les accompagne lors :

des allers-retours dans les structures d’accueil,

des moments clés de la journée : réveil, toilette, repas, activités, coucher…

SERVICE  de garde à domicile Mutualité des Ardennes

 

Il prend en compte des demandes de garde sur des créneaux horaires non couverts par les dispositifs traditionnels sur Charleville-Mézières : crèche familiale, halte garderie, assistantes maternelles…

 

Il intervient en complémentarité de l’offre existante pour concilier les écarts constatés entre les besoins des familles et les dispositifs actuels existants.

SERVICE  de garde à domicile Mutualité des Ardennes

 

C’est un mode de garde qui « colle » à la réalité des situations familiales et professionnelles actuelles (modifications des modes de vie, augmentation des taux d’activité féminine, diversification des temps de travail (temps de formation, emplois précaires, travail en horaires décalés…) sans que ni l’enfant ni les parents ne soient pénalisés ni culpabilisés.

Fonctionnement et évaluation du service

 

Après 6 mois de fonctionnement, il est important de faire une première évaluation :

 

Il existe bien un réel besoin local : on note une évolution sans cesse croissante, de 65 heures de garde réalisées en janvier jusqu’à 300 heures en juin, soit 1195 heures sur 6 mois pour 10 familles aidées.

Résultats  observés

 

90% des personnes vivaient avec les minima sociaux (RMI-API) et entraient dans un parcours d’insertion,

 

60 % d’entre elles sont en contrat de courte durée (CIRMA-CAE),

 

30 % sont en stage, dans le cadre d’une formation professionnelle,

 

10 % souhaitent cet accueil pour un maintien dans l’emploi.

Résultats  observés

 

Les familles concernées sont pour la plupart mono-parentales (70 %) , 30 ans pour 70% d’entre elles).

 

La plage horaire la plus demandée est celle du matin, avant les modes de garde classiques (41% des familles sollicitent une garde à domicile de 6h à 8 h 30).

 

Les lieux d’intervention ont montré un équilibre sur les 3 quartiers de la ville :         Manchester, Centre Ville et Ronde Couture.

Résultats  observés

 

Les personnes bénéficiaires du service ont été orientées par :

- le CHRS Voltaire,

-  les centres de formation,

- le « bouche à oreille ».

Sur les 10 bénéficiaires, seuls 3 possèdent un moyen de locomotion. La majorité des personnes aidées ont des difficultés de mobilité. Le mode de garde à domicile, compte tenu des conditions d’exercice de leur réinsertion, reste la seule et unique solution adaptée : ces personnes sont isolées, et ne disposent pas (ou peu) de réseau familial ou amical de confiance.

 

 

5 - La fiche de présentation du CHRS Voltaire

Retour haut de page

 

Accueil
Hébergement
Accompagnement
Insertion

CENTRE d’HEBERGEMENT et de REINSERTION SOCIALE

 

«VOLTAIRE»

57 Rue Voltaire

08000 CHARLEVILLE-MEZIERES

Tel : 03 24 58 26 27 - Fax : 03 24 57 20 63

E-Mail : CHRS-VOLTAIRE@wanadoo.fr

 

NOS OBJECTIFS

a

F accueil, écoute, diagnostic, orientation

F hébergement 24h/24h 365j/365j

F insertion

-          accompagnement social individualisé

-          promotion de la personne

 

 

  NOS SERVICES

a

Ä Centre d’Hébergement et de Réinsertion Sociale

en collectif (20 places)

en éclaté (31 places pour 9 appartements)

Ä Maison Relais

(18 places pour 10 appartements)

Ä Appartements Relais

(9 places pour 3 appartements)

pour les bénéficiaires du R.M.I. ou de l’A.P.I.

Ä Accueil Spécifique

( 5 appartements d’urgence et temporaire)

(1 studio et 1 F1 à l’A.F.T.A.R.)

(1 chambre d’hôtel)

Ä Cité des Jeunes et des Etudiants

(5 chambres)

NOS ACTIONS DANS LE CADRE

DE LA LUTTE CONTRE LES EXCLUSIONS

ET DE LA POLITIQUE DE SANTE PUBLIQUE

F Insertion par le logement

en appartement relais :

- partenariat avec les bailleurs publics et privés

 pour l’accès au droit commun,

- l’accompagnement social lié au logement

pour personnes en rupture.

F Insertion par la formation professionnelle

et l’accès au travail :

- ateliers de ré-entraînement au travail,

- ateliers collectifs de recherche d’emploi et

accompagnement individuel.

F Insertion par la santé :

- permanence d’une psychologue,

- permanence d’une infirmière,

- partenariat avec le CO.D.E.S. (actions collectives à thèmes),

- intervention d’infirmiers psychiatriques « Epicure »,

- partenariat avec tous les acteurs de santé dans le cadre des suivis individuels.

F Insertion sociale :

- accès aux droits sociaux, à la culture et aux loisirs,

- Groupe Femmes, aide à la parentalité,

- activité citoyenne : expression à la vie collective,

- partenariat avec la justice : droits et devoirs,

- médiation sociale,

- partenariat avec l’A.E.F.T.I. et Le Centre « Le Lien » dans le cadre d’actions européennes PLAFE.

Ces actions visent à proposer à toute personne en rupture un accompagnement social individualisé dans le respect de ses droits et de sa dignité afin de promouvoir son insertion sociale avec le soutien des services publics.

 

 

 

LE PUBLIC

 

F Jeunes de 18 à 25 ans

F Hommes et femmes, couples avec ou sans enfant(s)

F Femmes victimes de violences conjugales

F Familles en difficultés dans le cadre de la prévention de placement d’enfant(s)

F Familles  sur endettées ou expulsées

F Personnes sortant d’hôpitaux

 

 

6 - L'analyse du Centre social Le Lien

Retour haut de page

 

Résumé de l’expérience

    * Une étude (un sondage) a été faite auprès de la population du Viroquois.

    * Cette enquête montre que plus d’une soixantaine de familles trouvaient utile l’ouverture d’un système de mode garde.

    * Ces familles voient dans cette forme d’accueil un lieu d’éveil, de socialisation de l’enfant mais également un lieu de rencontres et d’échanges soit avec d’autres parents, soit avec des professionnels de la petite enfance.

    * Le projet de Mode de Garde, s’inscrit dans le contrat projet du centre social «  le lien » du Viroquois.

 

Objectifs

Pour différentes raisons :

    * pour le soutien aux parents qui travaillent, ou ont une urgence,

    * pour l’accompagnement dans le cadre de l’insertion sociale,

    * pour l’accompagnement dans le cadre de l’insertion professionnelle.

Pour le soutien aux parents qui travaillent,ou ont une urgence :

    * afin de pallier aux  carences en matière de garde d’enfant (qui pénalisent les publics, défavorisés ou pas), mais aussi adapter des horaires et un lieu de garde à la petite enfance et à l'enfance (accueil pré et post-scolaire , repas maternelle …).

L’accompagnement dans le cadre de l’insertion sociale :

    * paupérisation de plus en plus importante, un tissu social qui se dégrade avec différente conséquence pour :

        - les femmes (augmentation des familles monoparentales de 5% à 14 % sur les six communes),

        - le public R.M.I, de 5% à 13 % sur les six communes.

L’accompagnement dans le cadre de l’insertion professionnelle :

    * les femmes et les jeunes de moins de 25 ans sont les plus touchés par le chômage,

    * pour les 16/25 ans, le taux de chômage va de 25 % à 35.6 %,

    * si à cela on rajoute tous les problèmes (locomotion, garde d’enfant , mais aussi de motivation) , nous notons une perte de perspective d’avenir, une perte de projets personnels et professionnels.

Résultats et réalisations

    * Suite à l’action d’expérimentation dans le cadre d’EQUAL, mise en place avec différents partenaires (l’AEFTI, le Foyer Voltaire ), mais aussi avec les Assistantes maternelles du Viroquois et à la demande des Maires de Vireux Molhain et Vireux Wallerand, nous avons commencé à proposer des réponses adaptées et accessibles.

    * Avant la mise en place du projet, nous constatons la prise en charge dans différentes actions de 93 enfants de classe primaire.

    * Aujourd’hui, avec la mise en place de différentes actions (accueil pré et post-scolaire, repas maternelles), nous comptabilisons la prise en compte de 201 enfants par jour soit 108 de plus. C’est le résultat  de la volonté des communes et  du travail en lien direct avec le Centre Social.

 

Facteurs qui ont favorisé et/ou compliqué l’expérience :

    * territoire d’intervention de 6 communes, population environ 6000 habitants, demande très importante,

   * mais aussi difficultés par manque de mobilité du public, donc le centre social organise des navettes.

 

ACCUEIL PRE ET POST SCOLAIRE

 

 

 

PRE
POST
Vireux Molhain
Primaire
maternelle
8
3
3
3
Vireux Wallerand
Primaire
Maternelle 1
Maternelle 2
17
3
10
10
8
4
Aubrives
Primaire
maternelle
10
5
10
5

 

TOTAL
99

 

ACCUEIL CANTINE de 11 h15 à 13h 30

 

Vireux Molhain

 

Avant
Maintenant

 

Primaire
48
71

 

Maternelles 1
0
6

 

Maternelle 2
0
17
Vireux Wallerand
Primaire
19
40

 

Maternelles 1
0
9

 

Maternelle 2
0
14
Aubrives
Primaire
0
21

 

Maternelle
0
9

 

TOTAL
67
187
Contrat Local
d’Accompagnement Scolaire de 14 h30 à 18 h

 

Aubrives
primaire
18
Vireux Molhain
primaire
17
Vireux Wallerand
primaire
16

 

 

 

 

total
51

 

 

Après les chiffres, les images...

Trois témoignages d'usagers des "modes de garde atypiques dans le Viroquois"

Cliquez sur la vignette, à droite, pour lire la vidéo (Video Windows Media, 9,50 Mo)

 

Prise en charge de ramassage scolaire par les communes Mise à disposition d'un bus 16 places par le SIVOM pour le Centre social Accueil pré-scolaire, de 7 h à 8 h 30

 

Accueil à la cantine, de 11 h 15 à 13 h 30

 

Contrat local d'accompagnement scolaire, de 14 h 30 à 18 h

Accueil post-scolaire, de 16 h 30 à 19 h

 

 

7 - Les outils d'échange transnationaux sur les bonnes pratiques : transmission à notre partenaire espagnol

Retour haut de page

 

Fiches  sur  les  bonnes pratiques

Garde d’enfants  sur des horaires atypiques

FICHE  RESUME DES MEILLEURES  EXPERIENCES

Fichas sobre las buenas prácticas

Guardia de hijos sobre horarios atípicos

FIJA RESUMEN DE LAS MEJORES EXPERIENCIAS

Résumé de l’expérience

Ce service assure la prise en charge des enfants à domicile avant 8 h du matin jusqu’à 24 h  et les accompagne dans leur structure d’accueil.

Il a été mis en place pour prendre en compte les demandes de garde sur des créneaux horaires non couverts par les dispositifs traditionnels  sur Charleville-Mézières : crèche familiale, halte garderie, assistantes maternelles ...

Il intervient en complémentarité de l’offre existante pour concilier les écarts constatés entre les besoins des familles et les dispositifs actuels existants.

C’est un mode de garde qui « colle » à la réalité des situations familiales et professionnelles actuelles (modifications des mode de vie, augmentation du taux d’activité féminine, diversification des temps de travail :

- temps de formation,

- emplois précaires,

- horaires irréguliers ou décalés),

sans que ni l’enfant ni les parents ne soient pénalisés ni culpabilisés.

Resumen de la experiencia

Este servicio garantiza la asunción niños a domicilio antes de 8 h de la mañana hasta 24 h y los acompaña en su estructura de acogida.

Se estableció para tener en cuenta las solicitudes de guardia sobre franjas horarias no cubiertas por los dispositivos tradicionales sobre Charleville-Mézières: guardería familiar, alto guardería, ayudantes maternales...

Se produce en complementariedad de la oferta existente para reconciliar las divergencias constatadas entre las necesidades de las familias y los dispositivos actuales existentes.

Es un método de guardia que "pega" a la realidad de las situaciones familiares y profesionales actuales (modificaciones del modo de vida, aumento del tipo de actividad femenina, diversificación del tiempo de trabajo :

- tiempo de formación,

- empleos precarios,

- horarios irregulares o desplazados),

sin que ni el niño ni los padres estén penalizados ni culpabilizados.

Objectifs

- permettre la conciliation de la vie privée et de la vie professionnelle pour les personnes soumises à des horaires de travail atypiques,

- mettre en œuvre des réponses adaptées à la diversité des contraintes professionnelles tout en respectant les besoins des enfants,

- proposer un mode de garde innovant et souple qui s’adapte au mieux aux situations des parents et leur facilite l’insertion, la formation ou l’emploi,

- offrir un espace de socialisation structurant pour les enfants, en restant dans son lieu de vie,

- accompagner les parents dans leur rôle d’éducateur.

Objetivos

- permitir la conciliación de la vida privada y la vida profesional para las personas sujetas a horarios de trabajo atípicos

poner en sitio las respuestas adaptadas a la diversidad de las dificultades profesionales respetando al mismo tiempo las necesidades de los niños

- proponer un método de guardia innovador y flexible que se adapta lo mejor posible a las situaciones de los padres y les facilita la inserción, la formación o el empleo

- ofrecer un espacio de socialización estructurante para los niños, permaneciendo en su lugar de vida

- acompañar los padres en su papel de profesor

Résultats et réalisations

Mise en place d’une équipe de service agrée constituée de :

- 3 T.I.S.F. (Technicienne de l’Intervention Sociale et Familiale) à 2/3 temps

- 1 responsable (5%) pour la coordination

- 1 directeur (5%) pour la gestion administrative et financière

Les demandes sont étudiées et évaluées par la responsable.

Les interventions sont réalisées en fonction des priorités et en lien avec le réseau local existant.

Outre de nombreux appels concernant un conseil, une orientation, les interventions à domicile ont concerné principalement des familles monoparentales.

Resultados y realizaciones

Instauración de un equipo de servicio autorizado constituido de:

- 3 T.I.S.F. (Técnico de la Intervención Social y Familiar) a 2/3 tiempo

- 1 responsable (5%) para la coordinación

- 1 director (5%) para la gestión administrativa y financiera

Las solicitudes son estudiadas y sido evaluadas por el responsable.

Las intervenciones se realizan en función de las prioridades y en vínculo con la red local existente.

Además de numerosas llamadas relativas a un consejo, una orientación, las intervenciones a domicilio se refirieron principalmente a familias monoparentales.

Facteurs qui ont favorisé l’expérience

- facilité d’agrément pat le Service d’Aide à Domicile de La Mutualité des Ardennes,

- au-delà du service existant, mise en place d’une complémentarité d’activités,

 Ø adhésion des professionnels au projet,

 Ø volonté de La Mutualité à développer les services « petite enfance » inexistants,

 Ø sécurité de l’emploi et volonté d’innovation,

- le soutien important de la Mission Droit des Femmes et à l’Egalité et du Porteur de Projet PLAFE.

Factores que favorecieron la experiencia

- facilidad de autorización estancamiento el Servicio de Ayuda a domicilio de la La Mutualité des Ardennes

- más allá del servicio existente, instauración de una complementariedad de actividades

 Ø      adhesión de los profesionales al proyecto

 Ø      voluntad de la Mutualité a desarrollar los servicios "pequeña infancia" inexistentes

 Ø      seguridad del empleo y voluntad de innovación

- el apoyo importante de la Misión Derecho de las Mujeres y a la Igualdad y del Portador del Proyecto PLAFE

Facteurs qui ont compliqué l’expérience

-         freins liés à des logiques économiques et des logiques sociales,

-         chaque institution a ses prérogatives, ses contrats avec des logiques différentes :

 Ø C.A.F.

 Ø Conseil Général

 Ø Ville

D’où des réponses institutionnelles différentes pour la pérennité financière de l’action,

- difficultés de mise en commun des actions sur un m^me territoire,

- l’innovation fait peur : elle vient heurter les habitudes et les acquis de certaines structures,

- problème de l’agrément lié à notre structure d’où retard dans la mise en place de l’expérience.

Factores que complicaron la experiencia

- frenos vinculados a lógicas económicas y lógicas sociales

  - cada institución tiene sus prerrogativas, sus contratos con lógicas distintas

Ø      C.A.F.

 Ø      Consejo General

Ø      Ciudad

  - De ahí respuestas institucionales diferentes para la perpetuidad financiera de la acción dificultades de puesta en común de las acciones en un mismo territorio

  - la innovación da miedo: viene a chocar las prácticas y los acervos de algunas estructuras

- problema de la autorización vinculada a nuestra estructura de ahí retraso en la instauración de la experiencia

Apprentissages à partager (Leçons à tirer)

Cette expérience a permis de mettre en évidence des problématiques :

- inadéquation entre l’offre et la demande,

- le travail de communication sur le long terme justifie parfois la pérennité d’une action réalisée à titre expérimental,

- rien n’est acquis : le partenariat existe en théorie mais difficile à mettre en pratique car il existe des logiques différentes alors que l’intérêt principal et commun reste l’aide à la personne, au cœur de nos missions.

Aprendizajes que deben compartirse (Conclusiones que deben sacarse)

Esta experiencia permitió poner en evidencia las problemáticas :

-       - insuficiencia entre la oferta y la demanda

-       - el trabajo de comunicación a largo plazo justifica a veces la perpetuidad de una acción realizada con carácter experimental

-       - nunca se adquiere nada: la asociación del partenariado existe en teoría pero difícil a llevar a la práctica ya que existe lógicas diferentes mientras que el interés principal y común resta la ayuda a la persona, al centro de nuestras misiones.

 

 

Fiches  sur  les  bonnes pratiques

Portage de repas à domicile

FICHE  RESUME DES MEILLEURES  EXPERIENCES

Fichas sobre las buenas prácticas

Transporte de comida a domicilio

FIJA RESUMEN DE LAS MEJORES EXPERIENCIAS

Résumé de l’expérience

proposer un service de portage, à domicile, de repas pour les personnes âgées et /ou handicapées,

ainsi  qu’un service a domicile pour des tâches ménagères ou familiales

Resumen de la experiencia

Proponer un servicio de transporte a domicilio de comida para las personas mayores y/o minusválidas, así como un servicio a domicilio para actividades domésticas o familiares.

Objectifs

mettre en place un service de portage de repas à domicile, ainsi qu’un service à domicile d’aide ménagère, pour les personnes ayant un problème de handicap ou de solitude ou autre.

Objetivos

Poner un servicio de transporte de comida a domicilio, así como un servicio a domicilio de ayuda doméstica, para las personas teniendo un problema de desventaja o soledades u otros.

Résultats et réalisations

démarches appréciées par les usagers sur  les communes concernées, et vu le succès, l’association va les développer sur  l’ensemble du département des Ardennes ce qui va occasionner des embauches supplémentaires.

Resultados y realizaciones

Gestiones apreciados por los usuarios sobre los municipios en cuestión y visto el éxito la asociación va a desarrollarse sobre el conjunto del departamento de las Ardenas lo que va causado contrataciones suplementarias.

Facteurs qui ont favorisé l’expérience

Demande importante dès le départ ce qui a favorisé la mise en place de ces actions.

Factores que favorecieron la experiencia

Queda importante desde el principio lo que favorecido a la instauración de estas acciones.

Facteurs qui ont compliqué l’expérience

-       Le particulier fait le choix de ses repas par un menu distribué  une semaine à l’avance (difficulté à avoir le choix aux dates demandées).

Factores que complicaron la experiencia

- freEl particular hace la elección de sus comidas por una carta distribuida una semana antes (difficuldade a poder ter opciónes en las fechas pedidas) 

Apprentissages à partager (Leçons à tirer)

Solitude et désarroi des personnes âgées et /ou handicapées face aux besoins alimentaires et ou tâches ménagères.

Aprendizajes que deben compartirse (Conclusiones que deben sacarse)

SolSoledad y desasosiego de los ancianos y/o minusválidos delante las necesidades alimentarias y o actividades domésticas

 

 

8 - Le book de présentation du Centre Social Le Lien

Retour haut de page

 

Cliquez sur l'image à gauche pour visionner et/ou télécharger

le book de présentation

du Centre Social "Le Lien" (PDF, 552 ko).