LA MOBILITE

 

un projet PLAFE-EQUAL

 

 

1) Les objectifs

            2) Les partenaires

                        3) L'analyse de la situation dans le Viroquois par le Centre social "Le Lien"

                                    4) Le module MOBILITE de l'AEFTI Ardennes

                                                5) L'activité INTERFACE de l'AEFTI Ardennes

 

 

1) Les objectifs

retour haut de page

 

    L'étude, réalisée tant en zone urbaine qu'en zone rurale, a fait apparaître une problématique sur la mobilité des publics défavorisés, et tout particulièrement des femmes. Il ressort de cette étude que parmi les personnes qui ont un véhicule, ce sont souvent les hommes qui en sont les utilisateurs. Les moyens de mobilité existants ne sont pas adaptés aux besoins des publics faiblement qualifiés, ils ne correspondent pas aux emplois à horaires atypiques qui leur sont le plus souvent proposés. De plus, ces emplois, sont en règle générale éloignés de leur habitat, et les transports publics ne répondent pas à leurs attentes en zone urbaine et très rarement en zone rurale, ce qui rend l'accès aux emplois très compliqué.

 

    Dans un premier temps, nous avons mis en place un module mobilité, afin de sensibiliser les personnes au permis de conduire. Au-delà de l'initiation au code de la route, nous nous sommes adjoint des professionnels extérieurs, de l'assurance, de la prévention routière, de la croix rouge, du contrôle technique.

 

    Dans un deuxième temps, il fallait apporter une réponse sur la mobilité, pour les emplois à horaires atypiques. C'est ainsi que l'activité Interface, nous est apparue comme une solution au problème posé et nous avons décidé de créer un service de mobilité. Les utilisateurs de ce service, sont les personnes issues des familles monoparentales avec enfants, aux minima sociaux, des femmes seules, mais aussi des personnes à mobilité restreinte ou qui n’ont que très rarement les moyens de leur mobilité, ou des parents qui travaillent et pour qui ce service est un soutien au maintien dans l’emploi. Il permet de pallier les carences existantes tant en zone rurale qu’en zone urbaine, en matière de mobilité sur des plages horaires et/ou journalières atypiques. Le plus de ce service, est d’apporter un soutien aux personnes qui travaillent et de permettre leur maintien dans l’emploi, de réaliser un accompagnement des publics défavorisés, dans le cadre de l’insertion sociale et professionnelle. L’intérêt particulier, de ce service à horaires atypiques, répond à la double problématique de la mobilité et des horaires atypiques.


    Ce service est ouvert à tous les publics défavorisés, aux jeunes sans réelle autonomie de mobilité, et à tous ceux qui ont une mobilité réduite, afin de de leur permettre un meilleur accès et/ou le maintien à l'emploi, tant en zone rurale qu'en zone urbaine. Le service Interface est aujourd'hui en expérimentation.

 

 

2) Les partenaires

retour haut de page

 

    - le porteur du projet : l'AEFTI Ardennes,

 

    - les partenaires nationaux :

        * le CHRS Voltaire de Charleville,

        * le Centre social Le Lien de Vireux.

 

    - les partenaires transnationaux :

        * l'Espagne,

        * le Portugal,

        * l'Italie.

 

 

 

3) L'analyse de la situation dans le Viroquois par le Centre social "Le Lien"

retour haut de page

 

Cliquez sur l'image à droite pour télécharger le diaporama (Powerpoint 210 Ko) de l'analyse du Centre social "Le Lien".

 

 

 

4) Le module MOBILITE de l'AEFTI Ardennes

retour haut de page

 

- Les buts du module : travailler sur

 

    * les obstacles objectifs à la mobilité et leurs solutions,

    * les représentations mentales de la disponibilité géographique.

 

- Le public

 

- A Vireux : des hommes et des femmes issus des chantiers d'insertion du Centre social Le Lien et présentant une mobilité faible, voire inexistante, même si 50 % des participants possédaient déjà le permis de conduire (ce qui montre bien que l'obtention du permis de conduire n'est pas la réponse unique aux problèmes de mobilité).

 

- A Charleville :

    * des femmes et un homme, issus des chantiers d'insertion du Centre social Le Lien, inscrits ou en voie de s'inscrire au passage du permis de conduire et se déplaçant de Vireux à Charleville... le début de la mobilité ;

    * des hommes et des femmes, bénéficiaires du RMI, issus de Charleville ; dans le cas de ce public (de bas niveau de qualification), l'incitation à la mobilité s'est appuyée sur l'utilisation de plans, le repérage et la préparation de trajets et s'est enrichie d'une préparation à la recherche d'emploi, à l'entretien d'embauche et à la conception du CV ; les participants ont également préparé l'Attestation de Formation aux Premiers Secours (avec la Croix Rouge).

 

- Le contenu du module

 

- Connaître son auto - Au volant - Connaître la route et ses équipements - Les règles de priorité
- Savoir circuler - Les accidents - Les papiers - Le permis à points
- Les panneaux de signalisation - Le contrôle technique - La carte routière et les itinéraires - Transporter des enfants

 

- Les moyens et les outils pédagogiques

 

a) - des formatrices et des formateurs confirmés,

 

b) - des questionnaires imprimés adaptés au public,

    - le vidéo-projecteur pour les corrigés et les animations,

    - des intervenants extérieurs : la Croix Rouge, un assureur, un technicien de contrôle technique...).

 

- Les résultats du module MOBILITE réalisé à Charleville

 

Cliquez ici : résultats du module MOBILITE

Cliquez sur l'image à gauche pour télécharger les résultats (Pdf 169 Ko) du module MOBILITE réalisé à Charleville-Mézières par l'AEFTI Ardennes.

Mise à jour au 31/12/2008

 

 

Télécharger la plaquette du module Mobilité (100 Ko, Pdf)

 

 

 

5) L'activité INTERFACE de l'AEFTI Ardennes

retour haut de page

 

* Dans le cadre du projet européen Equal PLAFE, l’AEFTI Ardennes a été missionnée pour développer la mobilité des publics vers l’emploi.

 

* Elle met en oeuvre une activité « Interface », visant à transporter des publics, en cas :

        - d’alternances à l’entreprise,

        - d’entretiens d’embauche,

        - de visites d’entreprises,

en consolidant l’emploi d’un chômeur, devenu salarié, durant une période d’un an maximum.

Cliquez sur l'image à droite pour télécharger les résultats (Powerpoint, 576 ko) de l'activité INTERFACE de l'AEFTI Ardennes.

Mise à jour au 31/12/2008

 

Télécharger la plaquette de l'activité INTERFACE (109 Ko, Pdf)

Cliquez ici : résultats de l'activité INTERFACE